fake yeezys size 6:This status of substitute

This season, Kenny Tete has experienced a sort of regression. Although he was never an incontrovertible holder with Frank de Boer, he had nevertheless participated in 28 matches in all competitions during the last year of the Batavian technician in Amsterdam. With the arrival of Peter Bosz, he, like others (El Ghazi, Riedewald) had been placarded. He had played only 6 games in the truce of last season. His playing time at the end of the season increased, after strong performances in Europa League, against Panathinaikos and Schalke in particular. Far from making his mea culpa for an underutilization of his player, Bosz had then declared that Tete had simply returned to a good level in money time.

This status of substitute, Tete owed more by the quasi-systematic establishment of Joel Veltman to the position of right lateral. Trained as a central defender, Veltman was moved to the right by Frank de Boer, a choice confirmed and even amplified by Peter Bosz this season. However, the 25-year-old defender suffers in this position and offers no guarantee. In great difficulties against Schalke and OL in the Europa League this season, he was expelled in Germany and released on the hour of play in France, because already warned and he multiplied the gross faults, putting his status in danger with the fans , More likely to see the start on the right side of the Amsterdam defense.

In early June, when Peter Bosz’s departure was confirmed, Kenny Tete admitted he did not know if this change of coach would be favorable to him. With only one year left, the Dutch International (6 selections) finally chose the Lyon challenge. While he will compete with Rafael, there is no doubt that he will try to make a place for himself and to stand up to him …

fake yeezys size 6:This status of substitute

Cette saison, Kenny Tete a vécu une sorte de régression. Même s’il n’a jamais été un titulaire indiscutable avec Frank de Boer, il avait néanmoins participé à 28 rencontres toutes compétitions confondues lors de la dernière année du technicien batave à Amsterdam. Avec l’arrivée de Peter Bosz, lui, comme d’autres (El Ghazi, Riedewald) avait été placardisé. Il n’avait ainsi joué que 6 matches à la trêve de la saison passée. Son temps de jeu en fin de saison a augmenté, après de solides prestations en Europa League, contre le Panathinaikos et Schalke notamment. Loin de faire son mea culpa pour une sous-utilisation de son joueur, Bosz avait alors déclaré que Tete était simplement revenu à un bon niveau dans le money time.

Ce statut de remplaçant, Tete le devait plus par la titularisation quasi-systématique de Joël Veltman au poste de latéral droit. Formé au poste de défenseur central, Veltman a été déplacé sur le côté droit par Frank de Boer, choix confirmé et même amplifié par Peter Bosz cette saison. Pourtant, le défenseur de 25 ans souffre à ce poste et n’offre aucune garantie. En grandes difficultés contre Schalke et l’OL en Europa League cette saison, il avait été expulsé en Allemagne et sorti à l’heure de jeu en France, car déjà averti et il multipliait les fautes grossières, mettant son statut en danger auprès des supporters, plus enclins à voir débuter sur le côté droit de la défense amstellodamoise.

Début juin, alors que le départ de Peter Bosz était entériné, Kenny Tete avouait ne pas savoir si ce changement d’entraîneur lui serait favorable. Alors qu’il ne lui restait qu’un an de contrat, l’International néerlandais (6 sélections) a finalement choisi le challenge lyonnais. Alors qu’il sera mis en concurrence avec Rafael, nul doute qu’il essaiera de se faire une place et de lui tenir tête…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *