fake yeezy pirate black:Like police officers

Seven months after the establishment of the judicial extraction center at Le Mans, the agents in charge of escorting the detainees are overwhelmed.

Like police officers, prison officials are subject to the duty of reserve.

They do not have the right to strike, and they have to be measured in their remarks. Not always easy when exercise conditions are particularly difficult. Two of them testify, therefore, under cover of anonymity.

fake yeezy pirate black:Like police officers

One evening after work, an appointment is made in a cafeteria in the north of Le Mans. The two men have the features drawn, red eyes.

Fatigue builds up and it shows. “We turn like fighter planes. On average, between 50 and 80 extra hours per month ”

Sept mois après la mise en place du pôle d’extraction judiciaire au Mans, les agents chargés d’escorter les détenus sont accablés.

Comme les policiers, les agents de l’administration pénitentiaire sont soumis au devoir de réserve.

Ils n’ont pas le droit de grève et doivent faire preuve de mesure dans leurs propos. Pas toujours facile quand les conditions d’exercice sont particulièrement difficiles. C’est donc sous couvert de l’anonymat que deux d’entre eux témoignent.

Rendez-vous est pris, un soir après le travail, dans une cafétéria au nord du Mans. Les deux hommes ont les traits tirés, les yeux rouges.

La fatigue s’accumule et ça se voit. « On tourne comme des avions de chasse. En moyenne, on fait entre 50 et 80 heures supplémentaires par mois »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *