buy fake yeezy 350 boost:Precursor of high-tech fashion

Olivier Lapidus is already back in the race. The new artistic director of Lanvin took office on Tuesday, July 11th. He succeeds Bouchra Jarrar, asked to leave the house of sewing, 15 months only after his arrival. Olivier Lapidus, son of the couturier Ted Lapidus, set himself the challenge to revive the oldest house in Paris, in great financial difficulty with sales that fell 23% in one year.

Olivier Lapidus, 59, has not arrived empty handed at Lanvin. For several days he was already working for the house, at home, alone. He presented his drawings on Tuesday to his new team. “These are the first drawings for the Lanvin collection,” says the new artistic director, “I’ve been dreaming of it for a few nights, I’ve just shown tracks, I’m looking for extraordinary sleeves and embroideries, not necessarily to reproduce them but to find Ideas of jewelry or finishing of bags.I make a joy, quasi greedy, to go to visit the archives.

buy fake yeezy 350 boost:Precursor of high-tech fashion

Olivier Lapidus, however, is not what one might call a “library rat”. It is a pioneer of high-tech fashion, which has just created his couture house exclusively on the web. This digital fashion house offers its clients, each season, and throughout the year, a parade in the form of a web-film. With the arrival of this director in tune with his time, the Lanvin team realized that it had changed its era. “I proposed to them to work with 3D that turn to present the bags to the manufacturers,” enthuses Olivier Lapidus.

C’est déjà l’heure de la rentrée pour Olivier Lapidus. Le nouveau directeur artistique de Lanvin a pris ses fonctions, mardi 11 juillet. Il succède à Bouchra Jarrar, priée de quitter la maison de couture, 15 mois seulement après son arrivée. Olivier Lapidus, fils du couturier Ted Lapidus, s’est fixé comme défi de relancer la plus ancienne maison de Paris, en grande difficulté financière avec des ventes qui ont chuté de 23% en un an.

Olivier Lapidus, 59 ans, n’est pas arrivé les mains vides chez Lanvin. Depuis plusieurs jours, il travaillait déjà pour la maison, chez lui, tout seul. Il a présenté mardi ses dessins à sa nouvelle équipe. “Ce sont les premiers dessins pour la collection Lanvin, raconte le nouveau directeur artistique, J’en rêve depuis quelques nuits. Je viens de montrer des pistes. Je cherche des manches et des broderies extraordinaires, pas forcément pour les reproduire mais pour trouver des idées de bijoux ou de finissions de sacs. Je me fais une joie, quasi gourmande, d’aller visiter les archives.”

Précurseur de la mode high-tech

Olivier Lapidus n’est pourtant pas ce qu’on pourrait appeler “un rat de bibliothèque”. C’est un pionnier de la mode high-tech, qui vient de créer sa maison de couture exclusivement sur le web. Cette maison de couture digitale offre à ses clients, chaque saison, et tout au long de l’année, un défilé sous forme d’un web-film. Avec l’arrivée de ce directeur en phase avec son temps, l’équipe Lanvin a compris qu’elle avait changé d’époque. “Je leur ai proposé de travailler avec des 3D qui tournent pour présenter les sacs aux fabricants”, s’enthousiame Olivier Lapidus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *